Le Femto-LASIK

 

Technique similaire à la procédure LASIK, cette méthode se différencie par une séparation du volet cornéen qui ne fait appel à aucun appareillage mécanique mais à un autre laser : le laser Femtoseconde.

Piloté par informatique, le laser Femtoseconde émet des ondes ultra courtes qui vont créer des microbulles résultant de la vaporisation du tissu cornéen juste sous la surface de la cornée.

 

Ces milliers de bulles juxtaposées permettent la création d'un volet cornéen d'épaisseur très précise, découpé parfaitement à la profondeur programmée. Une fois la cornée dégagée, le traitement au laser excimer se poursuit normalement.

Cette procédure permet en outre de traiter des myopies réfractaires au LASIK. Ceux dont la cornée est trop fine, trop petite, trop cambrée ou trop plate, ou celles qui sont supérieures à -10 dioptries.

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Etape 1

 

Après avoir anesthésié la cornée avec quelques gouttes de collyre, votre ophtalmologiste va placer un anneau de succion sur votre oeil. Une fois positionné, le laser Femtoseconde va entamer la découpe ultra-précise du volet cornéen (d'une épaisseur de 0,09 à ,0,14 mm).

 

Cette opération dure environ 20 secondes.

Etape 2

 

Le traitement au laser excimer. Il corrige votre défaut visuel en rectifiant la courbure de votre cornée. Il sculpte cette dernière à l'aide d'impacts ultra-rapides (entre 250 et 500 tirs à la seconde). Le correction visuelle en tant que telle ne dure que quelques instants et reste parfaitement indolore.

Etape 3

 

En fin de traitement le volet cornéen est replacé dans sa position initiale. Votre vue est corrigée immédiatement et la découpe n'entraine aucune douleur postopératoire. Pour certaines grandes corrections, la vision continuera à s'améliorer dans les jours qui suivent l'opération.